DJ CHARLOTTE : elle impose son style avec légèreté

Pétillante, originaire de Trinidad et fière de son île, DJ CHARLOTTE est une DJ Soca (mais pas que) que nous avons eu le plaisir de rencontrer. Entre mixes et volonté de créer davantage de visibilité pour les femmes dans la Soca, DJ CHARLOTTE s'est confiée à nous le temps d'une interview.



BJ : Peux-tu nous décrire la Soca en 3 mots ?

DJ CHARLOTTE : énergie, amour, maison.

BJ : Peux-tu nous expliquer ce choix ?

DJ CHARLOTTE : Quand je parle de “maison” c’est parce que la Soca est ce qui représente d’où je viens, qui je suis. Mon île. Quant à l’énergie, la Soca en dégage énormément. Pour moi c'est un genre de musique qu’on ne peut égaler quand il s’agit d'énergie. Et enfin j’ai dis “amour” car quand tu écoutes de la Soca cela te fait te sentir heureuse. C’est d’autant plus vrai quand tu partages ce sentiment de joie avec plusieurs personnes autour de toi. Il y a une sorte de symbiose. Un sentiment d’amour qui nous unit.


BJ : Quels sont les artistes avec lesquels tu souhaiterais collaborer un jour ? Peux-tu nous en citer au moins 5 s'il te plaît.

DJ CHARLOTTE : mmmm…. Pour Trinidad et Tobago et bien …. mon Dieu il y en a tellement (rires). Comme je suis un DJ féminin je dirais Patrice Roberts. Je suis pour tout vous dire une grande fan de Jada Kingdom. Donc je dirais elle ou Sheensea pour ce qui est de la Jamaïque. Skinny Fabulous sans aucune hésitation, pour Saint-Vincent. Alison Hinds aaaah oui ! pour la Barbade (rires). Attendez, donnez-moi une île, ah attendez Grenada ! V’ghn.

Euh je crois que là on est bon (rires). Si je pouvais je dirais tous les artistes.


La Soca n’est pas une musique saisonnière spécifique à la période du carnaval. C’est une musique créée avec les peuples caribéens.

BJ : Durant la période de carnaval, les artistes Soca sont très prolifiques et sortent de nombreuses chansons. Mais avec la COVID, les artistes réalisent la nécessité de ne pas forcément attendre le carnaval pour proposer de nouveaux projets. En tant que DJ qu’en penses-tu ? DJ CHARLOTTE : Je pense qu’il est important pour les artistes de sortir leurs projets tout au long de l’année et pas seulement le faire parce qu’on est en pleine pandémie. Cela devrait être le cas tout le temps. La Soca n’est pas une musique saisonnière spécifique à la période du carnaval. C’est une musique créée avec les peuples caribéens. Donc c’est important de constamment proposer de nouvelles chansons. Je sais que cela n’est pas forcément évident pour tous les artistes. Certains n’ont pas forcément les moyens matériels et ou financiers de le faire. Beaucoup comptent sur leurs tournées et concerts pour sortir de nouvelles chansons, chose pas facile avec la pandémie. Mais c’est un effort à faire car les gens aiment écouter la Soca. C’est important de continuer à proposer de la Soca peu importe le moment de l’année…


La Soca doit figurer dans les charts comme tous les autres genres. Je voudrais la voir dans les 100 titres les plus hot du moment.

BJ : D'ailleurs, peux-tu nous dire comment vois-tu l'évolution de la Soca dans les cinq années à venir ?

DJ CHARLOTTE : J’aimerais voir la Soca apparaître dans les top charts mondiaux. C’est bien plus qu’un rêve pour moi. Je veux dire que la Soca est si puissante comme genre musical. Le monde doit commencer à apprécier la Soca. Donc oui, voilà comment j’aimerais voir la Soca évoluer dans 5 ans. Et je pense que c’est déjà le cas, mais que c’est pas encore bien visible. La Soca doit figurer dans les charts comme tous les autres genres. Je voudrais la voir dans les 100 titres les plus hot du moment.


BJ : Des mix sur Slam Radio, des vidéos comiques sur Tik Tok, ambassadrice de White Oak (boisson alcoolisée), autrice des mix Long Drive, à l'origine du projet “The Future is Female”. Comment arrives-tu à gérer ta carrière de DJ Soca et tout le reste ? DJ CHARLOTTE : (rires) Et bien je dirais que je fais de la radio depuis 6 ans maintenant. C’est de là que tout a commencé. Être sur Slam Radio m’a permis de faire décoller ma carrière. Pour ce qui est de Tik Tok, c’est honnêtement une excellente opportunité pour moi de montrer ma créativité et aussi d'être davantage créative en dehors d’être une DJ. J’apprécie de voir la réaction des gens à mes vidéos. Je dirais que c’est plus un passe-temps pour garder le moral durant la pandémie. Tout le monde aime rire.

Pour ce qui est de White Oak, je dois dire que je suis vraiment reconnaissante d’avoir été choisie en tant qu’ambassadrice. D’autant plus que cela s’est fait durant la pandémie. Je suis vraiment chanceuse et encore une fois reconnaissante. J’avais travaillé avec la marque auparavant pour des événements et j’ai toujours eu de bonnes relations avec eux. Et effectivement entre tout cela, je sors des mixtapes. Mon public les apprécie et en demande toujours plus donc c’est cool. Je trouve un équilibre entre tout ça.




BJ : On remarque dans ta façon de mixer, que tu es discrète dans les placements de dubplates. Tu laisses davantage le public profiter des chansons et tu ne places quasi pas de gimmick : pourquoi et d’où vient cette façon de faire ?

DJ CHARLOTTE : Je pense que cela vient de ma passion pour la musique. Pas forcément lié à un genre en particulier mais à tous les genres musicaux. J’ai toujours aimé la musique depuis petite. Et je me dis que si j'apprécie la musique je veux pouvoir partager ce plaisir avec les autres. J’essaye de garder les bonnes énergies donc en appréciant moi-même les sons, je fais en sorte que mon public les aime tout autant.



BJ : "The Future is Female", est-ce un mantra ? Est-ce seulement un délire de mix ? Comptes-tu développer quelconque projet autour de cette affirmation ? DJ CHARLOTTE : C’est une citation qui ne vient pas de moi mais que j’ai déjà entendue. Je soutiens à fond sa signification. Et oui, c'est carrément un mantra qui encourage toutes les femmes à se sentir au top dans ce qu’elles font. Peu importe le domaine. Et je dirais même que le présent est féminin. Les femmes sont sur tous les fronts.

En fait c’est un mantra pour moi mais c’est aussi le nom que j’ai donné à des mixtapes. J’ai aussi pensé à faire du merchandising avec ce mantra. La pandémie à mis en standby ce projet. Je ne m’en fais pas, c’est pas perdu. J’aimerais aussi utiliser davantage le hashtag et développer un événement autour de ça.



[...] te faire danser peu importe là où tu es [...] c’est ce à quoi je pense quand je fais un mix de Soca

BJ : Selon toi, qu’est-ce qui fait d’un mix Soca un bon mix ?

DJ CHARLOTTE : (rires) En soit la Soca fait le job car c'est une excellente musique. mmmm je dirais le genre de mix qui arrive à te faire danser peu importe là où tu es (fête, …) Tout du moins c’est ce à quoi je pense quand je fais un mix de Soca. Les gens cherchent souvent à animer une fête ou une ambiance avec de la musique qui fera l’unanimité. J’essaye donc de garder au maximum cette vibe qui permet à tous de s’ambiancer.




BJ : Le projet The Colette-Shun Vol. 1 est un mix 100% Soca que tu as conçu et est composé de tes chansons Soca préférées : peux-tu nous en dire plus sur le concept de ce mix ? DJ CHARLOTTE : oh oui ! C’est quelque chose que je voulais sortir depuis un moment déjà ! J’ai toujours souhaité proposer un mix 100% Soca avec les chansons que je kiffe personnellement. L’idée est de ne pas forcément prendre que les titres du moment, car j’estime qu’il y a des chansons Soca intemporelles. Peu importe quand les chansons sont sorties, les gens peuvent continuer de danser dessus donc c’est l'état d'esprit que j’avais quand j’ai fait ce mix.


Le nom “Colette-Shun” est mon deuxième nom “Colette” et c'est une contraction de “Colette” + “collection” une sorte de jeu de mots.

Et puis cette idée de mix est aussi partie de mon public qui voulait que je sorte un mix Soca. J’ai juste appuyé sur record et c’est parti ainsi.



BJ : Pour finir, peux-tu nous parler de tes prochains projets ? Où peut-on retrouver tes mix et ton actu ?

DJ CHARLOTTE : Vous pouvez retrouver mes mix sur Soundcloud (Dj Charlotte). En ce qui concerne mes projets à venir, j'ai justement quelque chose de très spécial en cours dans la production. C'est un aspect plus secret de la musique et c’est totalement différent qu’être DJ. Donc j’apprends auprès de producteurs depuis un moment pour être en mesure de proposer mon propre style de production. L’année dernière vers novembre j’ai produit un EP à partir d’une de mes mixtapes “Long Drive”. C’est en fait des chansons créées à partir de mon ressenti lié à la pandémie. Tout l’instrumental a été produit par moi même. Je suis très excitée à l’idée de sortir ce nouveau projet de façon professionnelle. Ce qui devrait être le cas très prochainement. Personne n’est au courant. Je suis impatiente. J’en ai d’autres mais je préfère les garder pour moi et les sortir petit à petit.


BJ : Peux-tu nous dire comment va se nommer ton EP ?

DJ CHARLOTTE : oui bien sûr, il s'appellera “The Long Drive EP ”, et sera disponible sur toutes les plateformes de streaming. ■


Crédits photos : DJ CHARLOTTE



110 vues

Posts similaires

Voir tout